Nos offres de Stages

25.10.2018//Contribution aux inventaires, plans de gestion & projet de restauration - Aubagne//

Présentation du stage

Thématique : plan de gestion, ingénierie écologique, zones humides, habitats, faune-flore

Date de début : à définir, idéalement fin d’hiver (février 2019)

Lieu : Agence Sud-Méditérranée (Aubagne -13

Descriptif du sujet

Le bassin versant de l’Argens subit régulièrement des inondations majeures, créant des dégâts considérables, des pertes humaines et des pertes d’activité. À l’origine de ces crues dévastatrices : de longues périodes sèches entrecoupées d’épisodes pluvieux parfois très intenses, une géologie complexe, une urbanisation galopante mal contrôlée. Les récents épisodes de crues ont motivé la mise en œuvre d’un programme global de protection contre les inondations, piloté par le Syndicat de l’Argens. Le Programme d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) a pour objectif de rendre les territoires moins vulnérables face à l’aléa. Il comporte 63 actions complémentaires organisées en plusieurs axes complémentaires, parmi lesquels : « des actions de préservation des zones humides et des zones d’expansion des crues, dont la sauvegarde, voire l’optimisation, concourt à ralentir les écoulements en aval ».

Dans ce cadre, le Syndicat pilote une étude sur les zones d’expansion des crues (ZEC) délimitées dans l’ensemble du bassin versant afin d’identifier celles qui offrent une valeur environnementale plus importante grâce à leurs qualités intrinsèques. Deux types de ZEC sont recherchés :

  • des ZEC patrimoniales pour lesquelles un plan de gestion sera établi, accompagné de la définition d'aménagements mineurs à réaliser le cas échéant ;
  • des ZEC à fort potentiel pour lesquelles un programme d’aménagement sera élaboré y compris expertise hydraulique, écologique et réglementaire.

L’objectif du stage est de participer à la réalisation de cette étude, afin :

  • de contribuer à l’amélioration des connaissances des techniques de conservation et de restauration de zones humides en région méditerranéenne ;
  • d’intervenir en appui de l’équipe en charge de l’étude pour la réalisation des plans de gestion et programmes d’aménagement des ZEC de l’Argens ;
  • de participer à la concertation avec les différents acteurs (Syndicat de l’Argens, DREAL PACA, Agence de l’eau, opérateurs Natura 2000, DDTM, etc.).



Télécharger
l'offre complète au format PDF
Postuler
à cette offre sur notre extranet
09.10.2018//Stage inventaires naturalistes, suivis standardisés - Vienne//

Présentation du stage

+ Période et durée : 5 à 7 mois a priori mars à septembre 2019

+ Lieu

- Travail de bureau : stage à l’agence de Vienne (38) à 30 km au sud de Lyon

- Travail de terrain : potentiellement sur tout le territoire de la région Auvergne / Rhône-Alpes

+ Contenu

Le stage se structure en deux parties :

1ère partie : il s’agit d’aider les chargés d’études faune de l’agence lors des sessions de terrain. Les groupes étudiés sont variés (oiseaux, mammifères dont chiroptères, reptiles, amphibiens, insectes). La spécialité éventuelle du stagiaire pourra être mise à profit lors de ces inventaires.

2ème partie : le travail portera sur la mise en place de protocoles de suivis faunistiques. Ces derniers sont de plus en plus demandés par les services instructeurs dans le cadre de mesures d’accompagnements liées à des projets. Un ou des groupes biologiques seront choisis en fonction des spécialités du stagiaire.




Télécharger
l'offre complète au format PDF
Postuler
à cette offre sur notre extranet
09.10.2018//Stage inventaires naturalistes, suivis standardisés - Meylan//

Présentation du stage

+ Période et durée : 5 à 7 mois a priori mars à septembre 2019

+ Lieu

- Travail de bureau : stage à l’antenne de Meylan, en région grenobloise

- Travail de terrain : potentiellement sur tout le territoire de la région Auvergne / Rhône-Alpes

+ Contenu

Le stage se structure en deux parties :

1ère partie : il s’agit d’aider les chargés d’études faune de l’agence lors des sessions de terrain. Les groupes étudiés sont variés (oiseaux, mammifères dont chiroptères, reptiles, amphibiens, insectes). La spécialité éventuelle du stagiaire pourra être mise à profit lors de ces inventaires.

2ème partie : le travail portera sur la mise en place de protocoles de suivis faunistiques. Ces derniers sont de plus en plus demandés par les services instructeurs dans le cadre de mesures d’accompagnements liées à des projets. Un ou des groupes biologiques seront choisis en fonction des spécialités du stagiaire.




Télécharger
l'offre complète au format PDF
Postuler
à cette offre sur notre extranet
10
6